1. Ascq face à la tragédie
  2. Flers-Bourg – Flers-Breucq - Autrefois et aujourd'hui...
  3. C'était avant la nuit.
  4. Les mille et une vies d'Alexander Falkenhausen

ASCQ 1944 1 2 Livre Disponible à la ferme Saint-Sauveur au prix de 12

 

Ascq face à la tragédie.

      L’ouvrage rend compte de la tragédie qui frappa la petite ville d’Ascq pendant l’Occupation, unique drame en France avant le Débarquement. Les documents et témoignages publiés montrent le déchaînement de violences dont les civils furent victimes durant la nuit des Rameaux 1944. Témoignages de solidarité avec les 86 victimes, évocations du procès des bourreaux et commémorations montrent combien ces événements sont fondateurs de l’identité de l’actuelle ville de Villeneuve d’Ascq.

Flers Bourg Avant-propos

    Au XVIIsiècle, Flers était un bourg avec son église et plusieurs seigneuries disséminées dans la campagne, avec château et souvent ferme associée : les seigneuries du Breucq, de la Coisnerie ou Cousinerie, du nom du Sire de Coisnes, du Fresnoy, de La Haye, du Joncquoy, des Prés, de Quiquempois, du Ribaut Escoeul devenu Le Recueil, du Sart, du Vieux Bus ou Bois, près de l’Hemponpont, et bien sûr celle de Flers, dont le château abrite l’Office de tourisme.

   Au XIXsiècle, le Breucq, implanté sur la route de Lille à Roubaix, près d'un pont sur la Marque, voit arriver des industriels attirés par l’eau de la Marque : filature, teinturerie, industrie chimique. Le quartier se développe autour de ce noyau industriel. Les usines s’entourent de petites maisons pour les ouvriers. Les commerces arrivent attirés par cette zone de chalandise, tandis que les patrons édifient un peu à l’écart, leurs somptueuses résidences sur le Sart.

En 1936, Flers devient Flers-lez-Lille et le restera jusqu’en 1970.

 

 

                                                                                       Bernard Delvart

 

Livre(s) à retirer à la S. H. V. A. ferme St-Sauveaur, Avenue du bois - 59650 VILLENEUVE D'ASCQ à 23€ le livre - Format 21 X 29.7 cm - 300 pages environ et plus de 600 photos

 Cétait avant la nuit 118€ - à la ferme saint--Sauveur.

De sa naissance en 1898 à Ascq, bourgade du nord de la France à sa mort le 1 avril 1944, la vie de Gaston Baratte est emblématique à bien des égards. C'est avec le désir de laisser une trace de son histoire qu'écrit son fils André. 76 ans après les événements qui valurent la vie de son père.

Ce livre rend hommage à un homme engagé. Fidèle aux valeurs d'entraide et de solidarité de sa région. Homme d'industrie et homme de cœur. Grand sportif. Figure de la Resistance pendant l'Occupation, il a marqué toute une génération d'Asquois, ouvrier ou contremaitre, footballeur. Simple citoyen ou résistant.

Ce livre est aussi un témoignage du choc que représenta, pour de nombreuses familles d'Ascq, la perte d'un père, d'un fils, d'un époux ou d'un frère lors de cette nuit historique du 1"" avril 1944 qui valut la mort de 86 hommes. Tués par la barbarie nazie.

" Je m'interrogeais sur la raison pour laquelle les membres du conseil municipal d'Ascq avaient débaptisé la rue Marceau et choisi le nom de cet homme parmi les 86 victimes de la terrible tragédie. La réponse vint tout naturellement ». Jacqueline Duhem, auteure de Ascq 1944. L’Oradour du Nord

"Parce que ce n’était pas un homme ordinaire. La biographie écrite par son fils et sa famille est un résumé de la mémoire d'Ascq de la Belle Époque au milieu du XX siècle, » Sylvain Calonne. Président de la Société historique de Villeneuve d'Ascq.

 

Ce livre a été écrit avec l'aide de Lucie Baratte arrière-petite-fille de Gaston, sous la plume de Sophie Razel.

 

 

 

Les mille et une vies dAlexander von Falkenhausen 1

Le général Alexander von Falkenhausen a gouverné Le Nord-Pas-de-Calais et la Belgique de 1940 à 1944. Mais sa vie ne se réduit pas à ces quatre années sombres.

Pour la première fois, l'historienne Jacqueline Duhem retrace le parcours de cet aristocrate prussien du IIe Reich à la République fédérale d'Allemagne. Elle nous emmène dans les pas de ce militaire qui a vécu au Japon, en Chine, aux États-Unis, dans l'Empire ottoman, en Belgique, en France, en Italie.

La vie d’Alexander von Falkenhausen est digne d'un roman, car il est le témoin, mais aussi l'acteur de l'histoire tumultueuse de l'Allemagne et du monde. Il a côtoyé Guillaume II, Erich Ludendorff, Mustapha Kemal Atatürk, Adolf Hitler, Hermann Goering, le maréchal Rommel, Chiang Kaï-shek, le roi Léopold III de Belgique et aussi Léon Blum …

 Décédé en Allemagne en 1966, le général Alexander von Falkenhausen, responsable de la mort de plusieurs milliers de personnes en Belgique et dans le nord de la France, avait épousé, à la fin de sa vie, une résistante belge.

Jacqueline Duhem, agrégée d'histoire, est membre de la société historique de Villeneuve-d'Ascq (SHVA) et de la Commission historique du Nord. Elle a déjà publié 2 livres aux Lumières de Lille dont une histoire du massacre d’Ascq d'avril 1944.

 

 20€ - en vente à la ferme saint-Sauveur

Copyright © 2021 Société Historique de Villeneuve d'Ascq - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public